×

Bell termine au premier rang de l'etude la plus complete jamais menee sur la performance des reseaux mobiles canadiens

BELLEVUE, WASH., Dec. 9, 2015 (GLOBE NEWSWIRE) -- Performance pancanadienne : Bell termine premier (victoire nette ou ex aequo) dans les six catégories de performance, suivi de très près par Rogers et Telus qui se partagent ex aequo la deuxième place.Forte concurrence en région métropolitaine : Dans les régions desservies, Vidéotron est très performante alors que WIND a beaucoup de retard à combler
BELLEVUE, Washington (8 décembre 2015) – RootMetrics®, la norme reconnue comme source d'information indépendante sur les performances des réseaux mobiles, publie aujourd'hui les résultats de la plus vaste étude jamais menée sur la performance des réseaux mobiles canadiens. L’Étude RootMetrics 2015 sur la performance des réseaux mobiles canadiens lève le voile sur l’expérience offerte aux clients des trois grands opérateurs de réseaux mobiles au Canada, ainsi que de deux opérateurs régionaux dans leurs régions desservies.

RootMetrics, société appartenant à IHG (NYSE : IHS), a mené des essais scientifiques partout au Canada dont est issu le rapport le plus complet jamais publié sur l’expérience client offerte par les grands réseaux de téléphonie mobile. Pour obtenir leurs données, les testeurs professionnels de RootMetrics ont parcouru près de 30 000 kilomètres, effectué des essais dans plus de 500 emplacements à l’intérieur, et recueilli plus de 214 000 échantillons dans les dix-sept grandes régions métropolitaines, et de nombreuses moyennes et petites agglomérations, ainsi que sur les voies routières qui les relient. L’ensemble des essais a été mené à l’aide des mêmes téléphones intelligents les plus populaires et en vente auprès des opérateurs.

Performances au niveau national
Bonne nouvelle pour les clients : ce rapport révèle une concurrence serrée entre les trois grands opérateurs au Canada. Dans une course gagnée de près devant Rogers et Telus, Bell termine premier dans les six catégories avec une victoire nette pour la performance et la vitesse globales et la transmission des données. Malgré des pointages comparables entre les trois grands opérateurs, Bell a tiré son épingle du jeu en maintenant les vitesses maximales plus constantes, et une fiabilité légèrement supérieure au chapitre de la transmission des données, et ainsi remporter la première place pour la performance globale.

Rogers et Telus terminent ex æquo en deuxième place pour la performance pancanadienne. Rogers se mérite à égalité le RootScore pour la transmission des appels et celle des messages texte, suivant de près les meneurs dans toutes les autres catégories.

De son côté, Telus partage trois prix RootScore pour la performance au pays, de fiabilité du réseau et de transmission des appels et à de messages texte. Même s’ils partagent les mêmes courbes spectrales et de nombreuses tours de transmission partout au pays, Bell et Telus exploitent séparément une grande partie de leurs réseaux respectifs ainsi que des systèmes distincts et légèrement différents de gestion du trafic. Malgré un avantage marginal, Bell enregistre des vitesses maximales plus stables que Telus, particulièrement sur les axes routiers interurbains.

« Il s'agit de la série de tests la plus complète, la plus scientifique et la plus fidèle à l’expérience client jamais réalisée au Canada. Ses résultats sont très positifs, et parfois surprenants, pour l’utilisateur de réseaux mobile au Canada », affirme Tim Newberg, directeur de la stratégie de développement commercial chez RootMetrics. « Nos tests indépendants suggèrent que Bell, Telus et Rogers sont des options solides pour les consommateurs qui recherchent une performance mobile stable et robuste dans tout le pays. Quant à l’opérateur régional Vidéotron, il tire profit de la disponibilité de larges courbes spectrales, tandis que WIND semble miser davantage sur la valeur que sur la vitesse. Nous sommes ravis de publier notre portrait des réseaux mobiles au Canada pour le bénéfice des clients, et attendons avec impatience d'observer l'évolution des performances mobiles. »

(Remarque : Les renseignements, le classement et les données qui constituent létude RootMetrics 2015 sur la performance des réseaux mobiles au Canada, les communiqués de presse RootMetrics et les rapports RootScore RootMetrics ne peuvent être utilisés à des fins commerciales sans l'autorisation écrite expresse de RootMetrics.)

Prix RootScore - Performance globale (2H 2015) :
1 – Bell (94,5)
2 – Rogers (93,7)
2 – Telus (93,6)

Fiabilité et vitesse du réseau
RootMetrics propose deux grandes catégories pour tracer un portrait clair des performances de chaque réseau dans des domaines clés : fiabilité et vitesse du réseau. Les données sur la performance et la vitesse du réseau, ainsi que les prix pancanadiens RootScore, donnent la vision la plus complète de l’expérience du client des opérateurs de réseau mobile.

Le prix RootScore pour la fiabilité du réseau représente la fiabilité des appels et messages texte sortants, et la facilité de connexion observée par RootMetrics sur les réseaux de données, ainsi que de la possibilité d’y rester connecté.

Prix RootScore pour la fiabilité du réseau :
1 – Bell (95,7)
1 – Telus (952)
3 – Rogers (95,0)

Le prix RootScore pour la vitesse du réseau repose sur la mesure de la vitesse de téléchargement et de chargement de fichiers, d’envoi de courriels, et d’utilisation d’autres fonctions et applications Web courantes.

Prix RootScore - Vitesse du réseau :
1 – Bell (93,3)
2 – Rogers (92,5)
3 – Telus (91,6)

Cette mesure tient compte des résultats RootScore pour les appels, la transmission des données et l’envoi de messages texte.

Prix RootScore - Données :
1 – Bell (96,4)
2 – Rogers (95,9)
3 – Telus (95,6)

Prix RootScore - Appels :
1 – Bell (91,4)
1 – Telus (90,4)
1 – Rogers (90,1)

Prix RootScore – Messages texte :
1 – Bell (97,9)
1 – Telus (97,4)
1 – Rogers (97,0)

Performances dans les huit grandes régions métropolitaines
Après avoir mené en 2014 des essais dans les trois grandes régions métropolitaines du Canada, RootMetrics a élargi son secteur d’étude pour étudier huit grandes régions métropolitaines : Montréal, Toronto, Vancouver, Calgary, Edmonton, Ottawa, Québec et Winnipeg. En plus des trois grands opérateurs nationaux, RootMetrics évalue deux opérateurs régionaux populaires, WIND et Vidéotron, dans les régions où sont offerts leurs services.

L'écart entre les trois grands exploitants nationaux demeure très faible dans les régions métropolitaines. Bell dépasse encore légèrement ses deux concurrents pour le nombre total de prix, en arrivant premier, seul ou ex æquo, pour 38 des 48 prix RootScore. Bell démontre aussi son excellente fiabilité dans les huit villes, avec une vitesse médiane de téléchargement de 39,1 Mb/s à Toronto, l'une des plus rapides parmi tous les opérateurs.

Telus termine au deuxième rang pour le nombre de prix RootScore, avec 32 victoires nettes ou égalités. Telus se démarque particulièrement à Vancouver et Winnipeg, où il termine premier rang dans les six catégories. Telus est surpassé par les deux grands opérateurs pour la vitesse, et au contraire de ces derniers n’a pu dépasser 30 Mb/s de vitesse médiane de téléchargement.

Rogers suit de près en troisième position pour le nombre total de prix RootScore avec 31 victoires. Rogers brille particulièrement au chapitre de sa vitesse, et dépasse 30 Mb/s de vitesse médiane de téléchargement plus souvent que ses concurrents. Elle atteint 41,8 Mb/s à Toronto, un autre sommet atteint pendant notre étude.

Vidéotron s’illustre là où il offre ses services
RootMetrics a évalué le réseau Vidéotron dans trois régions métropolitaines : Ottawa, Montréal et Québec. Vidéotron a conclu une entente de partage de réseau avec Rogers, dont il utilise généralement le réseau, ce qui bénéficie aux clients qui préfèrent faire affaire avec un opérateur autre que les trois grands noms pancanadiens. Dans ces trois régions métropolitaines, Vidéotron termine au premier rang (victoire nette ou partagée) 13 fois sur 18. Tant à Montréal qu’à Québec, Vidéotron emporte la victoire seul ou ex æquo dans six catégories, et enregistre une saisissante vitesse médiane de téléchargement de 41,0 Mb/s à Montréal.

WIND a du retard à combler
Alors que l'entrée de WIND sur le marché canadien avait été annoncée comme une option d'excellente valeur pour le consommateur, nos essais semblent indiquer que le réseau pourrait grandement améliorer sa performance. Les essais menés par RootMetrics sur la performance de WIND dans quatre régions métropolitaines n’ont pas permis de lui octroyer un prix RootScore. WIND termine loin derrière ses concurrents pour la vitesse : à 2,8 Mb/s, sa vitesse médiane de téléchargement est près de 15 fois plus lente que celle de Rogers. De plus, alors que le partage d’une image de 3 Mb sur le réseau Bell à Calgary ne prend que deux secondes, il prend plus de deux minutes sur celui de WIND. WIND n'offre le réseau LTE dans aucun des marché où nous avons mené nos essais, et sa fiabilité a ne s’est pas montré aussi constante que celle des autres réseaux.

Pour plus de détails sur la méthodologie d'évaluation de RootMetrics, visiter : http://www.rootmetrics.com/us/methodology.

À propos de RootMetrics®
Standard de l'industrie pour la mesure de la performance mobile, RootMetrics présente des renseignements impartiaux sur l’expérience du consommateur sur les réseaux mobiles dans des conditions réelles. La série de Rapports RootScore® par RootMetrics décrit les performances mesurées à l'échelle du pays jusqu’à celles des quartiers aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Afin d'assurer que les résultats reflètent l'utilisation du réseau mobile dans des conditions réelles, les tests sont effectués selon les lieux, le moment et le mode d’utilisation des clients des réseaux mobiles. RootMetrics propose aussi l’application CoverageMap à télécharger gratuitement pour tester la couverture des réseaux partout dans le monde.

RootMetrics est propriétaire de tous les renseignements, résultats de classement et données issus du présent rapport RootScore ainsi que de tout autre rapport et communiqué de presse y étant associé. Leurs contenus ne peuvent être utilisés sans l'autorisation écrite expresse de RootMetrics.

À propos de IHS
IHS (NYSE : IHS) est la première source d’information, de produits analytiques et d’expertise dans les domaines de spécialité critiques formant le paysage commercial d'aujourd'hui. Des entreprises et gouvernements de plus de 150 pays partout dans le monde se fient aux contenus détaillés, à l’analyse indépendante et spécialisée, ainsi qu’aux méthodes de communication flexibles d’IHS pour prendre des décisions significatives et développer rapidement leurs stratégies en toute confiance. Créée en 1959, IHS est aujourd’hui cotée à la Bourse de New York depuis 2005. Le siège social de IHS se trouve à Englewood, au Colorado. Elle s’engage à maintenir une croissance durable et rentable, et compte parmi son personnel environ 8800 personnes dans 32 pays.

###

CONTACT:Lori Niquette pour RootMetrics rootmetrics@shiftcomm.com 617-779-1800Source: RootMetrics

More From Press Releases